Faut-il rethéoriser le droit pénal ?

Faut-il rethéoriser le droit pénal ?

Basé sur le colloque organisé par le Centre de recherche juridique Pothier de l’Université d’Orléans, les 13 et 14 octobre 2016.

AUTEUR(S) : Sous la direction de Jacques Leroy

Livraison

36,00 €
36,00 €

Disponible

Pointer les lacunes des théories classiques du droit pénal devrait rendre plus aisée la proposition d’une nouvelle théorisation du droit pénal. C’est ainsi que l’actualisation de la théorie du droit pénal, de fond comme de forme, permettrait de repenser tous les concepts jusqu’alors utilisés dans la construction de notre droit pénal. En effet, la compréhension et l’application de la matière pénale n’en deviennent que plus difficiles au fil des évolutions législatives et jurisprudentielles. La doctrine doit donc s’investir pleinement dans cet effort de théorisation du droit pénal en apportant un regard critique sur les théories classiques et en valorisant la proposition de théories plus modernes et réellement conformes au droit positif.

Ce colloque vient compléter celui qui a eu lieu à Tours en 2014 et qui portait sur la question de la regénéralisation du droit pénal. À ce titre, l’opération de généralisation est à la base de l’opération de conceptualisation, elle-même instrument de la théorisation du droit pénal. C’est ce processus intellectuel qui est l’objet du présent colloque organisé par le Centre de recherche juridique Pothier de l’Université d’Orléans, les 13 et 14 octobre 2016. 

LexisNexis

Hors collections

Juin 2017

1

250

160x240

9782711026821

Livre

  • Avocats
  • Enseignants
  • Etudiants : 2/3ème cycle
  • Magistrats

Pointer les lacunes des théories classiques du droit pénal devrait rendre plus aisée la proposition d’une nouvelle théorisation du droit pénal. C’est ainsi que l’actualisation de la théorie du droit pénal, de fond comme de forme, permettrait de repenser tous les concepts jusqu’alors utilisés dans la construction de notre droit pénal. En effet, la compréhension et l’application de la matière pénale n’en deviennent que plus difficiles au fil des évolutions législatives et jurisprudentielles. La doctrine doit donc s’investir pleinement dans cet effort de théorisation du droit pénal en apportant un regard critique sur les théories classiques et en valorisant la proposition de théories plus modernes et réellement conformes au droit positif.

Ce colloque vient compléter celui qui a eu lieu à Tours en 2014 et qui portait sur la question de la regénéralisation du droit pénal. À ce titre, l’opération de généralisation est à la base de l’opération de conceptualisation, elle-même instrument de la théorisation du droit pénal. C’est ce processus intellectuel qui est l’objet du présent colloque organisé par le Centre de recherche juridique Pothier de l’Université d’Orléans, les 13 et 14 octobre 2016. 

LexisNexis

Hors collections

Juin 2017

1

250

160x240

9782711026821

Livre

  • Avocats
  • Enseignants
  • Etudiants : 2/3ème cycle
  • Magistrats